Lucie (Semestre aux Etats-Unis)

Lucie nous parle de son semestre d’études aux Etats-Unis : http://www.youtube.com/watch?v=h4jXgaWVoz0

Ana Paula (Brésil)

Je suis originaire de Sao Carlos au Brésil où j’effectue un doctorat à l’Université Fédérale de Sao Carlos dans le domaine des réfractaires. Des actions de coopérations entre Sao Carlos et Limoges se sont mises en place depuis ces dernières années avec 2 étudiants en Master. Afin donc de promouvoir un nouvel échange entre l’ENSCI et mon université et, dans le cadre du programme FIRE, il était prévu qu’un étudiant en doctorat de l’université de Sao Carlos reste 6 mois à Limoges pendant le 1er semestre 2008. C’est ainsi que j’ai postulé et que j’ai été acceptée pour le poste.

J’apprécie particulièrement mon séjour à l’ENSCI pour l’interaction qu’il m’apporte avec les autres groupes, ce qui enrichit mes connaissances dans mon domaine d’études. En outre, ce type d’échange est une formidable opportunité de rencontrer des personnes, des laboratoires, des entreprises différentes dans le domaine, afin de comprendre le monde des réfractaires et toutes ses perspectives.

Après avoir travaillé sur les réfractaires au cours de mon doctorat, je souhaite maintenant orienter ma carrière sur ce sujet. C’est un travail exaltant et j’espère réussir .

Il est agréable de vivre à Limoges où le coût de la vie pour les étudiants est très accessible.

Concernant la culture, il y a beaucoup de différences entre le Brésil et la France. Bien entendu, lorsqu’on dit “Brésil”, on pense naturellement au carnaval, au football, à la samba. Mais nous ne sommes pas uniquement cela. Notre culture, riche et variée, a connu beaucoup d’influences comme l’influence portugaise due à la colonisation de l’Empire portugais. D’autres aspects de notre culture ont été apportés par les immigrants européens, asiatiques, sud américains et les esclaves africains. Ainsi, le Brésil est une société multiculturelle et multiethnique.

J’aime ma vie en France pour le large choix d’activités culturelles que l’on peut trouver ici : musées, théâtres, concerts… En revanche, je dois bien avouer que le temps bien souvent maussade à Limoges n’est pas fait pour me plaire.

Wen (Chine)

Je suis venue étudier en France pour la langue, la culture et les paysages. Le programme de formation proposé par l’ENSCI me semblait très intéressant et multi-fonctionnel. Par ailleurs, il correspondait parfaitement à ma spécialité à l’université. Au cours de mes études à l’ENSCI, j’ai reçu une excellente formation scientifique qui m’a permis, par la suite, de poursuivre en thèse de doctorat. Parallèlement à cela, les stage en entreprise m’ont donné une expérience très enrichissante au sein de l’industrie. D’un point de vue personnel, l’ENSCI a été à l’origine de ma rencontre avec la culture et la société française. Aujourd’hui, je travaille comme chercheur au sein du groupe Imerys. J’aime le monde industriel où nous nous relevons sans cesse des challenges avec les réalités économiques et techniques. L’ENSCI est une école où on expérimente la différence : apprentissage de savoirs, vie dans un environnement dynamique et, bien entendu, apprentissage de la langue française … La culture française est très différente de la culture chinoise, ma culture d’origine. Pour moi, les plus grandes différences sont les notions de famille et de philosophie. Traditionnellement, la population chinoise vit en famille et l’éducation des enfants constituele devoir le plus important des parents. Au regard de sa façon de vivre, la société française est plus tournée vers l’indépendance et la liberté. Ce que j’apprécie le plus en France, ce sont les gens. En général, ils sont hospitaliers, bien éduqués et ouverts d’esprit. Ils sont impliqués dans l’avenir de notre planète et plus spécialement des problèmes environnementaux. Ce qui en revanche ne me plait pas vraiment sont les procédures administratives et les nombreux document à remplir qui les accompagnent !!!

Amparo (Espagne)

Originaire de l’Université Jaume I à Castellon près de Valence, j’ai choisi de venir faire ce séjour d’étude à l’ENSCI parce que j’étais très curieuse de connaître la vie en France et à Limoges. Par ailleurs, j’avais très envie d’apprendre une nouvelle langue. Etudier à L’ENSCI c’est pour moi l’occasion d’une nouvelle expérience. Les gens ici sont merveilleux et très ouverts comme le sont les espagnols.

Pour moi, la principale différence entre l’Espagne et la France c’est la gastronomie. Ce qui me plait le plus en France mais plus particulièrement ici en Limousin, ce sont les paysages, et respirer un air pur tous les jours. Cependant, le temps ici est souvent pluvieux et nuageux, bien différent de ma région d’origine au sud de l’Espagne (près de Valence). Pour tout le reste, tout me semble parfait.

Une fois mon séjour en France achevé, j’aimerais intégrer le monde du travail et plus particulièrement le secteur de la céramique, à Castellon, ma ville d’origine. C’est un domaine qui me plait beaucoup, c’est pourquoi j’aimerais m’y consacrer.